SMAC | Premier anniversaire du site de production solaire en autoconsommation

conception-réalisation, maître d'oeuvre
Ouvrages
Couëron

Publié le

29/10/2018

Changer la taille du texte

Taille du texte : A+ A-

Adhérent
NOVABUILD

SMAC

Énergies renouvelables

COUERON (44220)

Vous êtes ici

Témoignages

Nous avons été définitivement conquis par la cause du solaire et son développement. Cette expérience réussie de l’autoconsommation nous amène désormais à réfléchir sur l’organisation quotidienne et intelligente de notre utilisation de l’énergie électrique et nous prenons plaisir à la partager.
Olivier JAMET

SMAC

Premier retour et premier bilan pour le site de production solaire en autoconsommation

Forte de ses 134 ans d’histoire et de ses évolutions, la SMAC, à l’origine Société des Mines d’Asphaltes du Centre, est devenue au fil du temps le leader français de l’enveloppe du bâtiment.

NOVABUILD: Quels sont selon-vous, les facteurs qui contribuent à la réussite de votre entreprise ?

La SMAC est une société très ancienne (1884), ce qui lui permet de bénéficier d’une culture d’entreprise forte qui s’appuie sur une longue expérience et une solide expertise dans les domaines de l’étanchéité et de l’enveloppe bâtiment.

NOVABUILD: Quelle place accordez-vous à l’innovation et à la R&D ? (effectif dédié à la R&D, brevets, ressources matérielles, philosophie, etc…)

L’innovation et la R&D ont une place essentielle dans le quotidien de la SMAC : nos experts en acoustique, thermique, asphalte, façade, photovoltaïque, BIM… nous permettent de suivre les évolutions technologiques et règlementaires de l’enveloppe des bâtiments et de leur étanchéité. Ce service, composé de 16 professionnels, nous guide quotidiennement et avec une grande disponibilité pour accompagner la conception de projet en amont, lors des études de bâtiments à forte complexité technique et/ ou architecturale et leur réalisation.

Notre département R&D travaille également à la conception et au déploiement de nouveaux produits comme dans le domaine des membranes et fixations photovoltaïques : Excel® Solar (2017) et Surfa5® Solar NT (disponible pour cette fin 2018).

NOVABUILD: Quelles sont selon-vous les tendances de votre marché pour les années à venir ?

2 grandes tendances se détachent tant en neuf qu’en rénovation:

- Les enveloppes de bâtiments « classiques » conçues dans le strict respect des normes et soumis à de fortes contraintes de rentabilité à court terme. Ce marché représente un volume certain où notre expertise nous permet de maintenir des prix compétitifs sans négliger la qualité. 

- Les bâtiments à haute valeur architecturale ou intelligents, c’est-à-dire dont 1 des 5 façades fait double emploi : ferme urbaine en toiture, solarisation, acoustique… Ce marché nous permet d’exploiter pleinement notre expertise métier et le développement de nos compétences.

Enfin, les maîtres d’ouvrage ont aujourd’hui des attentes fortes en termes d’accompagnement technique durant l’exploitation de leur bâtiment : notre département SMAC Assistance Service doté d’équipes dédiées à l’entretien, à la maintenance des bâtiments et aux interventions d’urgence fait face à une demande croissante.

NOVABUILD: Vous êtes membre du cluster Novabuild, quels sont les bénéfices apportés par ce réseau ?

Novabuild, réseau piloté avec rigueur et dynamisme, apporte une synergie entre les acteurs de la construction des Pays de la Loire et une impulsion informative et instructive quant aux tendances constructives de demain : c’est en quelque sorte notre mire. 

 


Le site de production solaire en autoconsommation :

  • Les chiffres clés : 20 kWc installés sur 140m2 mis en service fin 2017
  • Maître d'ouvrage : SMAC
  • Maitre d'œuvre : Pilotage service R&D SMAC, Philippe BOUNIARD
  • Coût global : 42 K€
  • Consommation d’énergie : Production (et non consommation) d’énergie 20 MWh/an soit > 90 % autoconsommation  et 35 % d’autoproduction.

NOVABUILD: Pouvez-vous nous décrire la particularité de ce projet ?

Cette installation est un des 2 sites pilotes SMAC en autoconsommation en France et où a été déployée notre nouvelle membrane photovoltaïque Excel®Solar dont l’ATex a bénéficié d’un avis favorable par le CSTB émis en novembre 2017. Cette membrane souple, qui fait appel à des composants nouveaux,  développée par notre département R&D en partenariat avec notre industriel Axter présente la particularité de ne peser que 2kgs/m2 et d’afficher un rendement de 16.6%. Après une étude de nos besoins, il a été décidé de solariser 140m2 de notre toiture. 



NOVABUILD: Quels ont été les principaux freins rencontrés ? Les leviers utilisés ?

Les échanges avec les services techniques de la Mairie de Couëron, le SDIS et EDF ont été un point de départ important à cette installation : nous avons pour cela bénéficié de l’accompagnement sans faille et engagé de notre expert photovoltaïque national, Philippe BOUNIARD.

Le choix des bons partenaires pour concevoir l’ingénierie du projet et son raccordement électrique ont été également déterminants : MayENR et Inno Watt nous ont apporté des conseils précieux et continuent à nous accompagner pour le suivi et l’optimisation de cette installation.

Il y a un an, il était malheureusement trop tôt et les freins étaient trop nombreux pour travailler sur l’élaboration un contrat de partage de l’énergie avec les voisins du bâtiment : nous aurions pu couvrir d’avantage la surface de notre toiture en panneaux. La revente du surplus de la production par réinjection dans le réseau n’était pas non plus une solution du fait du coût du raccordement nécessaire et de la taxation des revenus de la vente.



NOVABUILD: Un  an plus tard, quel est le premier bilan sur ce projet ?

L’objectif de production de 20 MWh destiné à couvrir 35% de nos besoins est en phase d’être atteint dès cette 1ère année d’exploitation. Aucun aléa technique n’a été rencontré, nous avons guetté régulièrement et fièrement notre production et nous ressentons ses 1ers bénéfices sur notre facture d’électricité (estimation de 3 000€ non facturés pour cette année)!

Désormais, un travail de mise en place d’une ingénierie pour permettre une consommation totale, en instantané, de la production par une adaptation des outils, habitudes, pilotage des équipements de bureau est en cours.



NOVABUILD: Lors de la visite de l’installation (Vendredi 28 Septembre 2018) vous avez souhaité faire un retour d’expérience autour d’un « gigot bitume ». Pouvez-vous nous décrire cette tradition ?

Cuisiniers/gastronomes et passionnés par les métiers SMAC et ses traditions et ses moments conviviaux nous sommes très honorés de pouvoir répondre à cette question Novabuild !

« In asphalto epularum voluptates ». Dans le bitume, les plaisirs de la nourriture.

Cette tradition gastronomique relève de nos compétences d’étancheurs asphalte. Elle remonte au XXème siècle, époque de développement de la construction des grands bâtiments béton à toits plats impulsés par l’ingéniosité d’architectes tels Le Corbusier : sur ces ouvrages, la meilleure étanchéité était, et reste encore aujourd’hui, l’asphalte. Pour monter ce produit chaud (très chaud !) en haut des bâtiments, nos équipes avaient recours à des cuves dénommées « fondoirs ». L’histoire raconte qu’un jour, un employé a enveloppé sa nourriture dans un papier kraft, matériau associé à la mise en œuvre de l’asphalte, et l’a plongé dans le fondoir rempli de bitume chaud pour réchauffer son repas. Cette expérience de cuisson à l’étouffée s’est avérée un succès car depuis certains fondoirs ont un double emploi sur nos chantiers pour la cuisson des viandes servies lors de repas qui sont l’occasion de rassembler clients et tous corps d’état. Avec os ou sans, assaisonnés suivant les préférences de chacun des membres de notre équipe, les gigots sont préparés la veille sur notre site. Ils sont ensuite soigneusement emballés dans plusieurs couches d’aluminium et de papier kraft pour être plongés le jour J dans les fondoirs. Philippe BOIDRON, est responsable de cette délicate opération sur la Loire Atlantique et surveille la cuisson à raison d’une 1/2h par livre. Les gigots ressortent de ce bain marie au bitume entourés d’une croûte noire caractéristique. Commence alors l’étape délicate de « l’effeuillage » avant leur dégustation lors de laquelle certains membres du repas se verront recevoir un tablier de la confrérie des asphalteurs et/un diplôme de gigot bitume.  Un moment de régal pour tous y compris les plus surpris par la méthode !

A noter que l’asphalte, matériau naturel et recyclable d’étanchéité, a été utilisé bien avant nos équipes : on l’a retrouvé sur les fondations des murs de Babylone. On raconte même que l’Arche de Noé était enduite de bitume et que le restant de la matière aurait permis de servir un plat chaud à ses nombreux convives.

 

Le gigot bitume de SMAC

NOVABUILD: D’un point de vue personnel, que retirez-vous d’une expérience comme celle-ci? Qu’avez-vous appris ? Quelle satisfaction personnelle en retirez-vous ?

Très sensible à la cause environnementale et soucieux de prendre en charge la préservation de nos ressources au travers nos compétences et notre métier de l’enveloppe bâtiment, le développement de cette solution photovoltaïque est un exemple et une réponse concrète aux maîtres d’ouvrage qui souhaitent se lancer et sans avoir, pour la plupart, à renforcer la structure de leur bâtiment.

De notre volonté initiale de prêter notre site à l’expérimentation d’un produit SMAC, nous avons été définitivement conquis par la cause du solaire et son développement. Cette expérience réussie de l’autoconsommation nous amène désormais à réfléchir sur l’organisation quotidienne et intelligente de notre utilisation de l’énergie électrique et nous prenons plaisir à la partager.

Venez découvrir l'ensemble des Reportages Ouvrages de Novabuild : C'est par ici !

ADRESSE

44220
Couëron

Laisser un commentaire

 

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

S'abonner ici