Le pôle enfance Tintinnabulle, de Maisdon-sur-Sèvre

architecte;
Ouvrages

Publié le

23/03/2021

Changer la taille du texte

Taille du texte : A+ A-

Vous êtes ici

Témoignages

Chaque projet est l’occasion d’essayer des choses nouvelles, tant dans les modes constructifs que dans les dispositifs spatiaux [...].
Mathieu CHAUMET, Architecte, BIGRE ! Architecture

Cet ouvrage a été agréé "C'POSITIF" lors de la revue de projet "Les lieux de l'enfance #1" du 16 mars 2021, suite à une expertise collective confirmée par un vote des participants et portée par un jury composé de 4 experts. Grâce à l'approbation des participants et du jury, ce projet rentre officiellement dans le panorama de la Construction Durable en Pays de la Loire.

En savoir plus

Pouvez-vous nous présenter votre structure et son positionnement sur votre marché ?

BIGRE ! est une agence d’architecture créé en 2014 qui réunit cinq associés mûs par la même volonté de créer des lieux publics avec une approche environnementale redoublée, renouvelant les modes constructifs (frugalité constructive, construction bois, développement de filière sèche et anticipation de la préfabrication), le choix des matériaux (matériaux bio-sourcés et issus du site) et la qualité d’ambiance proposée (approche thermique, ventilation naturelle et qualité de l’air) tout en s’engageant dans la nécessaire rénovation énergétique du patrimoine existant. L’autre enjeu de cette nouvelle agence est d’imaginer une structure dont la taille reste stable à la manière d’une coopérative, dont les commandes sont de tailles modestes afin que le temps offert à la curiosité soit plus grand et dont l’horizontalité des échanges est la règle…

BIGRE ! réalise des équipements publics et des espaces publics de petite échelle et livre depuis 2018 ses premiers projets significatifs, dont le Pôle Enfance Tintinnabule à Maisdon sur Sèvre. Ces projets laissent une large part aux espaces publics, offrent des architectures aux usages multiples, veillent à ce que le projet soit partagé par les hommes qui le fabriquent que par ceux qui le parcourent quotidiennement autant que par le sol et le lieu qui le reçoivent.

Et vous, quel est votre rôle, votre contribution, au sein de votre structure ?

Je suis, avec mes 4 associés, autour de la table pour imaginer les projets, les présenter aux usagers et accompagner les entreprises sur le chantier.

Quels sont, selon-vous, les facteurs qui contribuent à la réussite de votre structure ?

L’écoute, la compréhension de la demande et l’attention aux lieux et aux usages sont nos atouts. Notre curiosité pour des modes constructifs plus doux et plus sains, également. Notre envie d’avancer ensemble…

Quelle place accordez-vous à l’innovation et à la R&D ?

Chaque projet est l’occasion d’essayer des choses nouvelles, tant dans les modes constructifs que dans les dispositifs spatiaux mais nous avançons doucement car nos projets sont d’échelles modestes et les budgets associés représentent souvent un investissement très importants pour les maîtres d’ouvrages avec qui nous collaborons

Pouvez-vous nous présenter les principales caractéristiques de vote projet ?

Le pôle enfance Tintinnabulle accueille 110 enfants entre 3 et 12 ans. C’est une construction en ossature bois de 680 m² (ALSH, accueil périscolaire) en extension d’un restaurant scolaire. Il est entouré de 5500 m² d’aménagements extérieurs qui font le lien entre d’une part, les écoles publics et privées, la nouvelle Mairie qui forme une nouvelle centralité au Nord du bourg constitué autour de l’église et le nouveau lotissement inter-générationnel d’autre part.

Le pôle enfance propose une intensification de la vie urbaine offerte aux habitants, pas seulement les plus jeunes, à travers des équipements partagés en plus du pôle enfance : liaison douce et cheminement, jardin public et aire de jeux, plateau sportif ouvert à tous en dehors du temps scolaire.

Quelles sont les particularités de ce projet ? 

  • L’attention portée à l’inscription du nouveau pôle enfance dans la composition des équipements publics existants en respectant leur écriture côté place et en s’ouvrant au grand paysage sur l’autre face, en regard du vallon du Fief de de la Butte.
  • La perméabilité et la fluidité des espaces d’activités avec l’aire d’évolution extérieure protégée par un préau.
  • L’attention aux usages et à l’échelle des enfants au sein d’espaces dont formes et volumes diffèrent de ceux d’une classe d’école

 

Quels ont été les principaux freins rencontrés lors de sa réalisation ? 

Le programme de l’opération étant plus ambitieux que la capacité financière associée, la commune a dû reporter des projets envisagés à une date ultérieure, comme une chaufferie bois collective pour l’ensemble des équipements publics dont la création se précise aujourd’hui. Nous avons néanmoins anticipé sa mise en place à l’occasion de la construction du pôle enfance. Le choix a été fait de maintenir la qualité du pôle enfance et des aménagements extérieurs ; moteur de la couture urbaine.

Selon vous, quels ont été les plus grandes difficultés et les plus grandes réussites liées à ce projet ? 

L’analyse de notre projet à l’occasion d’une participation à l’évaluation de la démarche E+/C- proposée par l’ADEME et la DREAL s’est avérée peu satisfaisante mais nous encourage aujourd’hui à redoubler d’attention dans les choix de matériaux et de mise en œuvre que nous proposons, comme le projet d’extension du Lycée de la Herdrie à Basse Goulaine pour lequel NOVABUILD a proposé une visite de chantier en 2019.

Par ailleurs, chaque projet, chaque chantier représente toujours un ensemble de difficultés sur bien des niveaux (échanges parfois difficiles entre les acteurs, estimation du projet, choix et qualité des matériaux, relations avec les entreprises…). A l’issue, la satisfaction des utilisateurs est ce qui est le plus agréable… Ici à Maisdon-sur-Sèvre, nous avons eu à faire à un maître d’ouvrage volontaire qui envisage le projet au-delà de la simple réponse à un besoin. Le résultat dessine un projet de pôle enfance qui permet de structurer la commune et devient support de vie sociale, c’est une grande satisfaction.

D’un point de vue personnel, que retirez-vous d’une expérience comme celle-ci ? Qu’avez-vous appris ? Quelle satisfaction personnelle en retirez-vous ?

Le pôle enfance Tintinnabulle est un des premiers projets livrés par BIGRE ! Trois ans après sa création. Cette expérience nous a permis de refaire le point sur ce projet, se remémorer sa conception, les rencontres qu’il a permis, le chemin parcouru depuis…

Merci Mathieu CHAUMET pour vos réponses, et votre temps.


"Cet accent circonflexe renversé […] est une ouverture à l’urbanité ; la qualité des matériaux, le paysage épousé, le réemploi de la pierre du site dans ses murets extérieurs lient le bâtiment à son environnement, à son milieu en invitant les uns et les autres à des pratiques plus urbaines à la campagne. L’espace extérieur comme l’espace intérieur sont une invitation à créer du lien social […]. A la campagne, promouvoir une ressource urbaine qui permette que s’invente du «Commun» pour celles et ceux qui s’y côtoient. Une belle opération d’aménagement qui illustre un propos d’adulte en direction des enfants : il y a toujours un trésor caché au pied de l’arc en ciel". — Aymar RIVALIN, Maire de Maisdon sur Sèvre

C'POSITIF | Les lieux de l'enfance #1

ADRESSE

Laisser un commentaire

 

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

S'abonner ici