La maison passive : la maison du futur

Constructeur
Ouvrages

Publié le

02/01/2019
autoconstruction
bois
énergies renouvelables
passif

Changer la taille du texte

Taille du texte : A+ A-

Vous êtes ici

Témoignages

Nous avons eu un véritable avantage, qui a été décisif : une petite équipe de conception. Nous avons été plus efficace puisque nous avions moins de choses à décider.
Kévin Martin lors de sa présentation au C'Positif #3

À la suite de la troisième édition de C'Positif du 15 janvier 2019, NOVABUILD a choisi de mettre en avant le projet porté par Éco-Attitudes Énergies et le propriétaire de la construction famililale, Kévin Martin.

Le projet "La maison Passive" a été agréé "C'Positif" lors de la revue de projet du 15 janvier 2019 sur le thème "Construction Passive", suite à une expertise collective confirmée par un vote des participants et portée par un jury composé de 3 experts. Grâce à l'approbation de la salle et du jury, ce projet rentre officiellement dans le panorama de la Construction Durable en Pays de la Loire.

Vote de l'assemblée pour inclure le projet de kévin MARTIN dans la revue de projet de la construction durable du Pays de la Loire


Pouvez-vous nous présenter votre projet ?

La maison respecte les critères du Passiv Haus Institut qui permettent d'allier confort thermique, qualité d'air et performances énergétiques. Le bâtiment ayant donc peu de besoins d'énergies et a une orientation sud, il a été simple de le rendre à énergie positive avec une production d'électricité solaire performante. Le bâtiment réinjecte 2.5 fois sa consommation sur le réseau électrique par an et compense son empreinte carbone liée à la construction, dans cette logique celle ci a été réduite en utilisant des matériaux biosourcés (ossature bois, isolation naturelle, sols légers ...)

Les chiffres clés :

Maître d'ouvrage : Mme et M. Sarah et Kévin Martin

SHON : 170 m²

SHAB :141 m²

Coût global : 171 000 € TTC/142 500 € HT

Consommation d’énergie : - 110 kWhep/m².an selon RT2012. Consommation de 10 kWhef/jour en moyenne depuis août et jusqu’à aujourd’hui (4/12/18), je pense que j’ai trop consommé cet été (la ventilation estivale n’étant pas optimisée). Production d’électricité solaire de 1 600 kWhef depuis le 26/09 soit 23 kWhef/jour en moyenne.

Pouvez-vous nous décrire la particularité de ce projet ?

La construction est à énergie positive selon l’étude RT2012 et en phase exploitation (4 mois de retour uniquement).

La construction est à un coût abordable.

La construction est majoritairement réalisée avec des matériaux biosourcés.

Novabuild : Vous avez  participé au C’Positif de Novabuild, pourquoi avez-vous présenté votre candidature ?

Je souhaite faire connaître EAE (Éco-Attitude Énergie).

Je souhaite communiquer sur la faisabilité de bâtiments à faible empreinte carbone à coûts abordable, cette maison pourrait être celle de M. Tout-le-monde.

La seule chose qui n’est pas reproductible sur cet ouvrage c’est l’orientation du terrain, c’est à mon avis l’axe que les pouvoirs publics doivent le plus travailler pour favoriser des ouvrages vertueux.

Quels ont été les principaux freins rencontrés ? Les leviers utilisés ?

Le permis de construire a été dans un premier temps refusé, le PLU n’était pas clair et l’instructrice en charge du dossier pas sensibilisée à ce type de construction, j’ai dû la convaincre en réalisant un reportage photo des constructions bois sur la commune avec le soutien de l’élu en charge des bâtiments.

En phase de conception et de choix des entreprises, je n’ai pas eu de problèmes, c’est mon métier.

En phase d’exécution, le hors d’eau/hors d’air a été réalisé par des entreprises, hormis des conditions climatiques non propices le chantier a été géré correctement. Le second œuvre a été réalisé en auto construction, il y a eu des retards mais rien de très anormal.

Quels sont les atouts de ce projet ?

L’atout majeur pour moi c’est d’avoir réalisé en plus de ma maison personnelle une vitrine du savoir faire d’EAE dans la réalisation de bâtiments verteux.

D’un point de vue personnel, que retirez-vous d’une expérience comme celle-ci? Qu’avez-vous appris ? Quelle satisfaction personnelle en retirez-vous ?

Cette expérience m’a permis de me confronter au chantier comme un entrepreneur du bâtiment, je suis donc maintenant plus proche de la réalité du chantier lorsque je réalise mes cahiers des charges. Je suis également plus exigeant dans ces cahiers des charges car un entrepreneur peut facilement « en faire qu’à sa tête », peut être pour gagner plus d’argent ce qui n’ira jamais dans un objectif de qualité.

Je suis satisfait car au niveau de la consommation d’énergie nous sommes pour l’instant en dessous des prévisions étudiées !

ADRESSE

Laisser un commentaire

 

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

S'abonner ici