L'accompagnement à la qualité | Rencontre avec Kévin TRAVERS, QCS services

Bureau d'études
Adhérents

Publié le

12/05/2021
qualité

Changer la taille du texte

Taille du texte : A+ A-

Adhérent
NOVABUILD

QCS Services

Cabinets d'ingéniérie - Bureau d'étude

CARQUEFOU (44481)

Vous êtes ici

Témoignages

QCS SERVICES intervient essentiellement sur des ouvrages existants (bâtiment et génie civil), et propose des audits et diagnostics, de l’instrumentation et de l’assistance technique.
Kévin TRAVERS, QCS services
Nous disposons d’une expertise très large qui nous permet de proposer des solutions sur mesure adaptées précisément aux problèmes rencontrés.
Kévin TRAVERS

Bonjour Kévin TRAVERS, comment allez-vous dans cette période de crise sanitaire, doublée d’un début de crise économique, sans oublier la crise climatique qui s’accentue ?

Je vais plutôt bien. On a désormais assez de recul sur la crise pour voir comment ça fonctionne.

Je trouve que les uns et les autres, nous avons pas mal appris ces dernières années. Le monde du bâtiment s’est plutôt bien relevé après l’arrêt d’activité du mois de mars 2020, par rapport à d’autres secteurs. L’activité a pu se poursuivre en continu chez QCS services. La période est même plus favorable que l’année dernière.

Pouvez-vous vous présenter, vos 3 points forts personnels et professionnels ?

Cette question n’est pas évidente !

Je dirais en premier que je suis à l’écoute, que ce soit des clients ou des collaborateurs. C’est la première chose à faire à mon sens, écouter ce qu’on nous dit pour bien appréhender les sujets. Avec les clients, une bonne écoute permet de résoudre la majorité des problématiques.

Je peux ajouter que j’aime bien être force de proposition sur les nouveaux sujets. Je n’aime pas attendre dans mon fauteuil.

Enfin, j’aime bien prendre la tête de certaines choses, de groupes de travail, je suis un meneur. Je suis quelqu’un de collaboratif, je ne vais pas imposer des choses, je suis plutôt dans la proposition pour construire des choses ensemble.

Pouvez-vous nous raconter comment vous avez intégré QCS services ?

J’ai passé 10 années chez Polyexpert Environnement. J’y suis entré comme technicien, et j’ai achevé mon parcours comme chef d’agence. J’ai été au bout du cycle avec eux.

J’ai intégré il y a quelques mois un grand groupe de 2300 personnes, le Groupe Qualiconsult, en tant que directeur d’agence de Nantes de sa filiale QCS services.

Pouvez-vous présenter QCS services ?

Comme je le disais, QCS services est une société de Groupe Qualiconsult. Nous sommes 140 collaborateurs répartis sur une quinzaine d’agences en France. Nous intervenons essentiellement sur des ouvrages existants (bâtiment et génie civil) et proposons des audits et diagnostics, de l’instrumentation et de l’assistance technique.

Nous disposons d’une expertise très large regroupée autour de six thématiques et qui nous permet de proposer des solutions sur mesure adaptées précisément aux problèmes rencontrés. Cela va des sujets énergétiques, avec par exemple la réalisation d’études et diagnostics au mesurage à la fin des chantiers, à la question de l’acoustique, par des mesures ou de la modélisation ou l’accompagnement vers des certifications environnementales, qui intègre des nouvelles thématiques comme la biodiversité, et la qualité de l’air.

Au-delà de ces sujets assez classiques, nous agissons aussi sur la sécurité incendie ou l’accueil des personnes en situation de handicap. Nous avons aussi un gros service structure, qui va nous amener à faire du diagnostic sur tout type d’ouvrage, comme des états des lieux structurels, qui va de l’inspection visuelle, à la vérification structurelle par carottage. Nous avons un laboratoire intégré pour analyser les échantillons.

Enfin, nous sommes capables de faire des diagnostics techniques patrimoniaux, permettant d’optimiser les coûts d’exploitation d’un ouvrage.

Quel est votre rôle, votre contribution au sein de QCS services ?

Je suis là pour aiguiller les collaborateurs, j’ai un rôle de pilotage. Je fais 40% de développement commercial, 40% de management et le reste en production « pour garder la main ».

Quelles sont les cibles, les marchés, de QCS services ?

Nous travaillons à 40% pour des bailleurs, 40% pour des collectivités et 20% pour le privé (promoteurs et entreprises).

Je peux citer par exemple EDF pour lequel nous travaillons en ce moment, ils ont des grands hangars et souhaitent poser des groupes froids en toiture. Nous sommes allés vérifier si la structure pouvait supporter la future charge.

Nous travaillons avec Vendée Habitat sur des sujets acoustiques, ou avec la Ville de Saint Brieuc pour laquelle nous allons faire une inspection d’ouvrage d’art.

Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?

On a la chance de faire partie d’un grand groupe. Cela nous apporte une stabilité financière importante. La force spécifique de QCS Services est de traiter les 6 thématiques que j’évoquais tout à l’heure. C’est rare d’avoir cette diversité de compétences dans une même entreprise.

Quelles sont les 2-3 réalisations dont vous êtes le plus fier ces 5 dernières années ?

Nous avons fait récemment une mission insolite sur des sémaphores en Bretagne pour l’armée. Nous sommes intervenus par drone pour faire le tour des 7-8 sémaphores bretons. C’était atypique, on ne fait cela qu’une fois dans sa vie !

Nous travaillons en ce moment sur l’application du décret tertiaire avec certains clients, pour lesquels nous réalisons tout type de missions énergétiques, du diagnostic aux préconisations. Autre exemple, nous avons eu à répondre récemment à des interrogations à la suite de sensation d’inconfort dans un EPHAD, nous sommes intervenus avec des caméras thermiques pour vérifier s’il y avait eu des malfaçons sur un bâtiment récent. Le diagnostic a permis d’identifier que ce n’était pas l’enveloppe qui était en cause, mais le dimensionnement des appareils de chauffage.

Nous avons également fait un certain nombre de diagnostics visuels pour le Port de la Rochelle, avec par exemple des diagnostics corrosion des armatures de certains ouvrages.

En définitive, notre point fort c’est l’accompagnement à la qualité.

Quelle place accordez-vous à l’innovation et à la R&D ?

J’essaie d'apporter ma pierre à l'édifice au sein de QCS Services.

Nous avons créé dans le Groupe Qualiconsult des ateliers « construire ensemble » pour mieux identifier ce que les collaborateurs aimeraient voir comme développement dans le groupe. Cela a permis de créer un collectif intitulé « Réacteur Offres innovantes » pour faire perdurer cette démarche dans le temps, et développer des nouvelles thématiques jusqu’à permettre des offres innovantes.

QCS Services intègre-t-elle une démarche d’atténuation, d’adaptation, de transformation, face aux dérèglements climatiques ?

Nous sommes plutôt sur une démarche d'atténuation à ce stade visant à limiter nos émissions de gaz à effet de serre. 

Je suis dans un groupe de travail sur la question de la RSE dans le groupe.

 Quelle vision portez-vous sur l’avenir du bâtiment, de la ville, des aménagements ?

Les sujets du futur sont des sujets sur la biodiversité, sans aucun doute. De nombreuses communes commencent à l’imposer dans leurs ZAC. Vu la crise que l’on a vécue, les gens qui continueront d’habiter en ville voudront du vert. Le paysage en béton, c’est fini. On ira aussi beaucoup plus loin sur la qualité de l’air, et la santé des usagers. Je trouve aberrant qu’il n’y ait pas un lot sur la ventilation et la qualité de l’air.

Dans les prochains mois, c’est aussi l’entrée en vigueur de la RE2020, avec le nouveau volet réglementaire sur le carbone. Cela va être intéressant de voir comment les opérateurs vont s’y prendre. On voit que E+C- n’a pas encore beaucoup essaimé, peu d’opérateurs ont testé des démarches carbones pour les ouvrages. Je suis curieux de voir comment les uns et les autres vont s’y prendre. Plein de choses peuvent encore révolutionner la construction.

Et sur la rénovation, il y a un énorme parc de passoires thermiques qu’il va bien falloir traiter.

Une question maintenant sur votre territoire. Quel est votre port d’attache ? Est-ce que vous pouvez décrire votre relation à ce territoire ? Ce qu’il vous apporte ? Ce que vous lui apportez ?

Notre territoire, c’est le grand Ouest, nous intervenons sur la Bretagne et les Pays de la Loire.

Notre adhésion à NOVABUILD est aussi un signal que nous envoyons à nos partenaires, de notre volonté de nous intégrer à notre région.

Auprès de qui ou de quoi allez-vous puiser votre énergie quand vous en avez besoin ?

La famille. Je suis papa depuis 3 semaines d’une deuxième petite fille. Et puis, il y a mon équipe pour laquelle j'ai envie de me « défoncer » tous les jours. L’humain est primordial pour moi. Si j’ai la confiance de mes proches et des collaborateurs, cela ne peut qu’aller.

Pouvez-vous évoquer pour nous votre plus bel accomplissement professionnel ?

C’est dur de faire une rétrospective à chaud comme ça. J’ai fait beaucoup de choses en définitive. C’est dur d’en choisir une. Je suis fier de mon parcours. Je n’ai pas fait de longues études au départ, on m’a fait confiance, je me suis formé, j’ai un parcours atypique qui m’a permis de faire des choses qui n'étaient pas données d’avance.

J’ai croisé les bonnes personnes au bon moment, et je les remercie car sans elles je ne serais pas là.

Vous êtes membre de Novabuild, quels bénéfices en attendez-vous ?

Je trouve super tout ce que NOVABUILD met en place. Je vous ai connu avant le Covid, et le fait de visiter des chantiers atypiques, le fait d’apprendre des confrères, les retours sur les innovations, avec toujours un volet technique qui est très enrichissant. Vous proposez « mille et une choses » à faire, des petits ateliers, des C’Positif, les JeDisBIM, les rencontres annuelles où vous nous amenez à échanger entre adhérents.

Je vais une à deux fois par semaine sur votre site voir les nouveautés.

NOVABUILD est un ciment entre les confrères qui nous amène à travailler collectivement sur des sujets, vous avez un rôle de facilitateur, cela nous permet d’avancer plus vite. Je trouve cela génial.

Pour moi, il était indispensable d’y adhérer.

Je vous remercie d’avoir bien voulu répondre à nos questions.

Propos recueillis par Pierre-Yves Legrand, directeur de Novabuild, le 4 mai 2021

ADRESSE

Laisser un commentaire

 

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

S'abonner ici