LARIS

Diplôme d’Université : Qualité Sanitaire des Bâtiments

Qualité Sanitaire des Bâtiments
Formation

Publié le

17/08/2016
bâtiment-santé

Changer la taille du texte

Taille du texte : A+ A-

Adhérent
NOVABUILD

LARIS - Laboratoire Angevin de Recherche en Ingénierie des Systèmes

FORMATION ET RECHERCHE

Angers (49000)

Vous êtes ici

Ouverture d’une nouvelle formation en Qualité Sanitaire des Bâtiments portée par le département ISSBA (Institut Supérieur de la Santé et des Bioproduits d’Angers).

Intégré maintenant à l’ISTIA (école d’Ingénieurs de l’Université d’Angers), l’ISSBA fait évoluer son offre en intégrant une nouvelle formation en adéquation avec les besoins en termes de compétences et de niveau.

 

Diplôme d’Université : Qualité Sanitaire des Bâtiments

 

Contexte et enjeux

  • Le bâtiment, symbole de protection et de refuge, est l’espace dans lequel on passe plus de 80% de son temps. Le dossier de l’amiante en particulier a servi de révélateur il y a quelques années : le bâti peut avoir un impact sanitaire fort.
  • D’autres polluants, en lien avec le bâti, ont des conséquences sanitaires connues : plomb dans les peintures, radon, légionelles, monoxyde de carbone… En parallèle, la veille scientifique et technique conduit à considérer des nouvelles sources de risque pour la santé : composés organiques volatils, semi-volatils, nanomatériaux…
  • En évolution permanente (écoconstruction, réglementation thermique et étanchéité à l’air du bâtiment, accessibilité, matériaux biosourcés…), le secteur du bâti doit également embrasser la qualité sanitaire.
  • L’enjeu de la construction durable se situe au-delà des performances thermiques et écologiques : confort et qualité d’usage, lumière et acoustique, qualité sanitaire sont autant d’objectifs à atteindre, qui nécessitent une montée en compétence des professionnels du bâtiment.



Objectifs

  • Identifier et évaluer les risques sanitaires liés à l’environnement bâti ;
  • Participer à la conception et à la rénovation de bâtiments respectueux de la santé ;
  • Intégrer la santé environnementale, en lien avec le bâti, dans sa pratique professionnelle.



Publics concernés

  • Professionnels du bâtiment : maîtres d’ouvrage publics et privés, assistants à maîtrise d’ouvrage, architectes, maîtres d’oeuvre, bureaux d’études techniques ;
  • Ingénieurs et techniciens des services bâtiment, hygiène, santé publique des collectivités locales et territoriales ;
  • Ingénieurs et techniciens des administrations des ministères de la santé, du logement et de l’environnement, et services déconcentrés associés ;
  • Ingénieurs et techniciens d’établissements publics en lien avec le bâtiment (ADEME, Cerema…) ;
  • Experts de la rénovation énergétique (Conseillers rénovation info service…).

 

Programme



Module 1 « L’acte de construire en lien avec la santé » (31,5 heures)

  • Comprendre la réglementation thermique et ses enjeux possibles avec la santé des occupants d’un bâtiment
  • Maîtriser le principe de la ventilation des bâtiments et être capable d’auditer simplement un bâtiment
  • Identifier les liens entre environnement d’un bâtiment (bruit, lumière) et santé de ses occupants, les prendre en compte dans un projet et connaître les mesures compensatoires à mettre en oeuvre

Module 2 « Santé environnementale, matériaux de construction » (31,5 heures)

  • Appréhender la qualité sanitaire des matériaux de construction
  • Environnement et santé
  • Identifier les liens entre environnement d’un bâtiment (air, eau, sols, ondes) et santé de ses occupants, les prendre en compte dans un projet et connaître les mesures compensatoires à mettre en oeuvre
  • Connaître les risques sanitaires liés à l’eau dans un bâtiment

Module 3 « La pollution de l’air intérieur » (31,5 heures)

  • Connaître les polluants chimiques de nos environnements intérieurs. Savoir prévenir, identifier, traiter les risques liés à la présence de moisissures
  • Connaître le cadre réglementaire de la surveillance de la qualité de l’air intérieur
  • Être en capacité de garantir la qualité de l’air intérieur d’un projet
  • Être en capacité de monter une campagne de mesures de la qualité de l’air intérieur (méthodologie, polluants, restitution des résultats)
  • Connaître les principes de gestion d’un syndrome collectif inexpliqué
  • Identifier les techniques de dépollution et leur efficacité
  • Participer à l’audit d’un environnement intérieur en lien avec une pathologie respiratoire

Module 4 « Les polluants physiques » (28 heures)

  • Connaître le cadre réglementaire du radon et de l’amiante
  • Connaître la remédiation du radon dans les bâtiments
  • Désamianter

Module 5 « Projet appliqué » (6 heures en présentiel + 5 jours en situation professionnelle + 1 jour d’évaluation)

  • Mettre en pratique les connaissances enseignées au sein de son environnement professionnel
  • Réaliser un projet qualifiant en bâtiment et santé

Organisation de la formation

  •  Durée : 128 heures d’enseignement.
  • Calendrier : la formation se déroule sur 4 semaines à temps plein (toutes les 4 à 6 semaines).
  •  Intervenants : des experts reconnus et des professionnels du secteur et domaines concernés.
  • Validation du diplôme : satisfaire aux épreuves écrites et au dossier professionnel.
  • Attestation de formation pour chaque module suivi.

 

Responsable pédagogique

Stéphane COLLE : stephane [point] colleatuniv-angers [point] fr



Conditions d’admission

Être titulaire d’un diplôme Bac+2 et d’une expérience professionnelle dans le domaine

OU par Validation des Acquis Professionnels et Personnels (VAPP) : être titulaire d’un diplôme de niveau Bac minimum et justifier d’une expérience professionnelle significative dans le domaine.

 

Candidatures

Sylvie LAILLER - 02 44 68 86 98 - sylvie [point] lailleratuniv-angers [point] fr

www.univ-angers.fr

 

Modalités pratiques

Inscription : jusqu’au 13 janvier 2017

Sélection des dossiers : le 31 janvier 2017 (sur dossier et éventuellement télé-entretien)

Dates de la formation : de début mars à début juillet 2017 (examen : production écrite et soutenance en juillet 2017)



Coût de la formation

• DU en totalité : 2500 euros + droits universitaires

• Par module 1, 2 ou 3 : 750 euros / module 4 : 670 euros.

 

En savoir +

 

ADRESSE

Laisser un commentaire

 

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

S'abonner ici