Neutralité carbone et résilience des villes : quels leviers numérique ?

Publié le

22/09/2022

Vous êtes ici

Le numérique au service de la trajectoire climat

Jamais depuis 5 millions d’années, le taux de gaz carbonique dans l’atmosphère n’avait atteint le taux de 420 ppm (g/t) en 2021. Nous suivons la voie des pires scénarios climatiques ! En avril 2022, le GIEC publiait la troisième et dernière partie de son 6e rapport sur les implications du changement climatique alors que l’ADEME dresse 4 scenarios pour conduire la France vers la neutralité carbone en 2050. Il est temps de montrer concrètement comment le secteur de la construction peut y participer activement voire contribuer à la résilience des villes et des territoires. Pour y parvenir, le secteur doit s’appuyer sur les nouvelles technologies.

Il ne s’agit plus d’une transition mais bien d’une nécessaire rupture. Nous vivons trois changements majeurs en même temps :

  • La généralisation progressive de l’usage du numérique dans les process de production (en conception, en construction et en maintenance) à l’image de ce qu’a fait l’Industrie depuis 20 ans ;
  • Mais également la montée en puissance des objets connectés et de l’intelligence artificielle ;
  • Conduisant à l’émergence de nouveaux métiers et à un besoin impérieux de formation pour compléter le socle de compétences techniques des professionnels de la Construction.

 

Seuls les outils numériques vont nous permettre de gérer la complexité de l’analyse d’impact environnemental aussi bien pour le bâtiment que les infrastructures. L’objectif sera de valoriser les informations par leur qualification et leur traçabilité. Aussi la convergence numérique et la continuité des données sont indispensables à la constitution de jumeaux numériques vivants d’ouvrage durables.

C’est cette vision que buildingSMART France et NOVABUILD ont voulu vous partager au sein de ce dossier Construction 21 pour vous permettre d’aborder ces différents aspects du numérique comme levier de la performance environnementale et de l’atteinte de la neutralité carbone.

Alors, comment le numérique peut-il se mettre au service du bas carbone dans le bâtiment et les infrastructures, pour une ville durable et résiliente ?

Accéder au dossier

Rédactrices en chef :

  • Juliette Lavisse, Cheffe de projets, NOVABUILD
  • Guersendre Nagy, Secrétaire générale, BuildingSMART France

NOVABUILD, « votre allié solution climat » pour que le numérique s’installe comme solution face aux enjeux climatiques !

Depuis 2019, NOVABUILD est « l'allié Solutions Climat de la construction, de l'aménagement et de l'immobilier en Pays de la Loire ». Nous venons en soutien aux actions de nos adhérents entrant dans des démarches A²BC : Atténuation, Adaptation, Biodiversité, Conservation de la ressource.

Pour répondre aux objectifs A²BC, NOVABUILD s’appuie sur le numérique comme un outil pour atteindre les objectifs de sobriété et de neutralité carbone. Comment le numérique se met-il au service du Bâtiment bas carbone ? Voici deux exemples d’actions que nous avons menées.

Avec les Dirigeants Responsables de l’Ouest (DRO) nous avons développé une plateforme intitulée « Parcours ABC » destinée à faciliter la compréhension du carbone dans la construction, l’immobilier et l’aménagement.

Pour fixer, concevoir et suivre les indicateurs environnementaux de la programmation à l'exploitation, la "6e dimension" du BIM doit se structurer. C’est pourquoi NOVABUILD a organisé un groupe de travail « bâtiment, numérique et bas carbone » qui a abouti à un guide des bonnes pratiques. Ce dernier vise à structurer l’état des lieux des connaissances au sujet de l’intégration de la donnée environnementale dans les projets de bâtiment et d’infrastructure grâce au numérique.

Comment buildingSMART France participe à faire du numérique un atout environnemental pour tous les acteurs de la Construction ?

bSFrance développe des actions « compétences » avec le label formation openBIM et la certification professionnelle BIM internationale. Si les compétences techniques métiers restent le socle fondamental, l’ensemble des acteurs publics et privés doivent acquérir d’autres connaissances liées à la digitalisation des pratiques et des projets, à l’organisation, la gestion et aux échanges d’informations (BIM).

Par ailleurs, en partant des besoins des utilisateurs, bSFrance créé Semantics4BIM - un outil openBIM - pour aider à la constitution de dictionnaire de données destiné aux opérateurs et aux éditeurs. En effet, les données – bases et modèles – sont la clé de process collaboratifs entre métiers, entre phases d’un projet, entre activités (construction-exploitation). Les éléments constitutifs de ces données, leur structuration, leur organisation sont au cœur de la compréhension des acteurs entre eux mais aussi des machines : c’est là que se joue la continuité numérique entre sémantique et interopérabilité technologique.

Association française du BIM au service de tous et de l’openBIM, buildingSMART France accompagne ainsi l’ensemble des acteurs de la Construction-Exploitation dans leurs process digitaux. Notamment en lien avec NOVABUILD, bSFrance tisse une synergie d’échanges terrain : une collaboration qui se concrétise aussi par l’animation de ce dossier !

 

Source

Laisser un commentaire

 

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

S'abonner ici