Rencontre avec l'association îlink

Association
Adhérents

Publié le

28/02/2017

Changer la taille du texte

Taille du texte : A+ A-

Vous êtes ici

îlink association prépare l’arrivée des futurs usagers d'îlink, un programme immobilier innovant situé en plein coeur de l'île de Nantes dans le futur écoquartier de la Prairies au Duc et qui sera livré en 2018. Axées sur la notion d’usage, l’action et les orientations de cette structure innovante nous sont présentées par Lise-Marie MARCHAND, Chargée de projet îlink association.

Novabuild : Pouvez-vous présenter îlink association ?

Lise-Marie MARCHAND :

îlink association en deux mots ? Préparer aujourd’hui la vie de quartier de demain ! L’association a été créée spécifiquement pour mener la maîtrise d’usage du programme immobilier îlink, un programme innovant co-construit avec les futurs usagers et porté par un groupement immobilier pluriel (Quartus, Vinci, Adim Ouest, Harmonie Habitat). L’association participe, aux côtés de toutes les parties prenantes du projet, à la conception d’un quartier vivant et adapté aux nouveaux modes de vie et de travail. Notre ambition est de livrer des surfaces habitées plutôt que des surfaces habitables, c'est-à-dire préparer collectivement, avec les futurs usagers et avant même que les bâtiments ne sortent de terre, la vie qui s'y installera !

Novabuild : Quels sont selon-vous, les facteurs qui contribuent à votre réussite ?

Lise-Marie MARCHAND :

Notre communauté de contributeurs ! îlink association fédère une communauté importante de contributeurs, c'est-à-dire de personnes-ressources s'impliquant dans le processus de conception pour réfléchir ensemble à ce que sera la ville de demain. Ces contributeurs, aux profils variés – futurs habitants, entrepreneurs, riverains, paysagistes, architectes, designers, urbanistes, artistes, etc. – permettent une pluralité de points de vue et des éclairages complémentaires qui viennent alimenter la démarche de recherche-action de l'association. C’est grâce à eux que nous pouvons porter ce projet collectif hors norme !

Novabuild : Quelle place accordez-vous à l’innovation et à la R&D?

Lise-Marie MARCHAND :

îlink association met en œuvre une démarche de recherche-action complète visant à interroger et penser les futurs usages d’îlink. Ainsi, l’ensemble de ses actions est documenté, fait l’objet d’analyses, de synthèses et de modèles économiques accessibles à tous et que l’on peut retrouver sur son site internet dans la partie « boîte à outils ». Tous ses documents sont en open-source !

Novabuild : Quelles sont selon-vous les tendances de votre marché pour les années à venir ?

Lise-Marie MARCHAND :

Projet de réaménagement des berges de Lyon, projet d’écoquartier des Sècheries à Bègles, actions de Bruit du Frigo à Bordeaux, de plus en plus de projets de réaménagement urbain et/ou des projets immobiliers font appel à des structures médiatrices (comme îlink association) pour organiser la concertation entre toutes les parties prenantes d’un projet et animer un dialogue transversal permettant de concevoir des espaces répondant aux besoins de chacun. C’est une nouvelle façon de « fabriquer la ville » qui devient petit à petit incontournable dans la plupart des projets urbains et de développement de quartier. Il s’agit d’une nouvelle dimension dans le processus de conception urbaine qui émerge tout juste et il est passionnant de voir comment cela fleurit un peu partout en France !

Novabuild : Vous êtes membre du cluster Novabuild, quels sont les bénéfices apportés par ce réseau ?

Lise-Marie MARCHAND :

Le Cluster Novabuild est un réseau qui permet les rencontres et les synergies avec d’autres acteurs de la construction et qui favorise ainsi l’émergence de nouvelles idées et de nouveaux projets. Se tenir informé des nouvelles tendances, être au fait des évolutions dans le domaine du bâtiment, œuvrer collectivement à une forme de construction plus verte, plus durable et plus adaptée aux besoins et aux envies des usagers, le cluster permet de porter cette dynamique et de donner les grandes orientations de demain. Etre au cœur de cet écosystème est donc indispensable pour nous !

Quelques chiffres :

  • Date de création : 2013
  • Nombre d’employés : 2
  • Localisation géographique : deux territoires d’expérimentation pour tester et préfigurer les futurs espaces partagés et les futurs services qui seront proposés dans le programme îlink dès sa livraison en 2018 (une conciergerie de quartier, un espace créatif et culturel, des jardins partagés, un gîte urbain, un espace de coworking, etc.)
  • Gestion et animation de 3 espaces de coworking dans le quartier des Olivettes La Terrasse, le Petit Salon, Le Patio.
  • Gestion et animation d’un espace d’expérimentation : La Conciergerie – Labo de Quartier en plein cœur du Quartier de la Création à deux pas des Machines de l’Île
  • Le projet immobilier îlink c’est 22.000m2 dont 30% en BBC, 180 logements, 8000m2 de bureaux et activités, 500 habitants, 500 salariés. Triple mixité : fonctionnelle, sociale, générationnelle.

 

Plus d'information et contact Lise-Marie MARCHAND - lise@ilink-asso.fr


ZOOM sur la Conciergerie

Sur l’île de Nantes, au cœur du Quartier de la Création et à deux pas des Machines de l’Île, la Conciergerie - Labo de Quartier c’est l’incarnation des ambitions du programme îlink. Véritable "labo de quartier", cet espace à vocations multiples préfigure ce que sera îlink demain : un lieu vivant et adapté aux nouveaux modes de vie. La Conciergerie - Labo de Quartier est un lieu temporaire qui vit en parallèle du chantier de l’opération Îlink.

L’idée est de développer la maîtrise d’usage. La Conciergerie - Labo de Quartier a été montée sous forme de chantiers participatifs. C’est avant tout un lieu de préfiguration. L’objectif principal est d’expérimenter des services basés sur les nouveaux modes de vie, s’imprégner des attentes des habitants… Sous forme de workshops, les ateliers participatifs se déroulent actuellement dans les anciennes Halle Alstom.

La construction de la Conciergerie - Labo de Quartier : Un chantier contributif et collaboratif

Basé sur la collaboration, l’échange de savoir et le développement des compétences, le projet a été orchestré par des designers, des paysagistes et des architectes. La question du réemploi des matériaux est au centre du projet.

Le lieu a été dessiné grâce à de la récupération de matériaux du chantier îlink. En partenariat avec la maîtrise d’ouvrage du projet (Quartus, Vinci, Adim Ouest, Harmonie Habitat), les machines de construction ont été prêtées par le groupe de construction. Le projet s’est déroulé en trois phases :

1.       Recherches actions et projets de récupération

2.       La conception et l’aménagement ( réalisé avec l’aide d’une dizaine de personnes d’îlink)

3.       Le chantier (qui a rassemblé une quarantaine de personnes)

Les acteurs de ce projet venaient d’horizons très différents, une dynamique s’est mise en place. Des matériaux ont manqué car le chantier îlink était à la phase de terrassements, peu de matériaux constructifs étaient donc présents. Les promoteurs immobiliers ont alors proposé de faire le tour de leurs autres chantiers. Ce qui a permis de mieux répondre aux besoins.

Que se passe-t-il à la Conciergerie-Labo de Quartier ?

Plusieurs services sont proposés aux habitants du quartier mais aussi aux autres usagers comme les personnes qui y travaillent : récupération de paniers hebdomadaire, 3 midis par semaines cantine pour les travailleurs du quartier, cours de pilates, temps convivial le jeudi soir (apéro) au bar construit en partie avec les matériaux récupérés en extérieur.

Les actions à venir :

  • Mars/avril : récupérer les matériaux et créer un atelier à la Conciergerie - Labo de Quartier. L’idée est de proposer le réemploi de petits matériaux du chantier îlink à récupérer à la Conciergerie - Labo de Quartier (profiter du lien instauré). « Nous souhaitons reproduire le projet » nous explique Louisa Manceau, Chargée de mission La Conciergerie - Labo de Quartier, « nous voulons mener l’expérimentation pour voir ce qui est réplicable, comment mettons-nous en place le lien avec les promoteurs ? »
  • Mai/Juin : Continuer la maîtrise d’usage sur la Conciergerie - Labo de Quartier en continuant l’aménagement des espaces extérieurs (tables, chaises, signalétiques…) à terme pourra être déplacé sur le chantier îlink.
  • Automne 17 : révélation de la nouvelle Conciergerie - Labo de Quartier dans le nouveau lieu. Déménagement du chantier actuel pour être sur le lieu définitif post-chantier.
  • Fin automne : analyse de ce qui a été fait et diffusion des résultats d’études pour le mois de janvier 2018.

 

Crédit photos : îlink association

En vidéos

Changeons de méthode !
La Conciergerie, Labo de Quartier

ADRESSE

Laisser un commentaire

 

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

S'abonner ici